Rubén Rivero Capriles

en español, en français, and in English!

Recent Posts

Tags

Community

Email Notifications

Archives

Externalisation conceptuelle vers le tiers monde

 Je suis fasciné sur vos remarques concernant le Vénézuela, et comment les trois questions s'applient là-bas.

Je pense de toute façon que, dans une partie importante du monde, le ralentissement ne répresente pas la fin de l'abondance, mais mèrement une forme lègerement réduite pour celle-ci. Particulièrement aux pays comme les États-Unis, le niveau de vie matériel continue rémarquablement haut. Ajoutez les consommateurs qui se sentent pincés pour de l'argent et du crédit, et cela simplement incremente l'urgence pour arriver à un bond conceptuel substantiel pour l'innovation en lieu de plusieurs pas incrementaux.

Vous posez aussi une importante question sur le Cuba. Je pense qu'elle sera une des places les plus fascinantes du monde après la partie des frères Castro, quand les pleines capacités du pays seront liberées.”

Daniel Pink, auteur de l'homme aux deux cerveaux, au sujet du texte suivant.

------------------------

Cet essai miniature conclut mes observations sur l'homme aux deux cerveaux de Daniel Pink, lesquelles furent exprimées dans ma dernière soumission de blog “Tiers monde et l'âge conceptuel.”

Les travaux du cerveau droit, ajoutés aux travaux du cerveau gauche, peuvent être aussi externalisés depuis le premier monde vers le tiers monde, particulièrement vers l'Amérique Latine et l'Afrique, en raison de leur moindre coût du travail et parfois une meilleure qualité dans des cas sélectionnes. Cela se doit parce que contrairement au premier mode, nos qualités du cerveau droit ne s'atrophièrent pas en raison d'un excès de travail du cerveau gauche pendant des siècles. Je suppose que cette externalisation du cerveau droit se développe déjà vers le Mexique. Donc l'externalisation depuis le premier monde vers le tiers monde pourrait continuer pour n'importe quel genre de travail, et pas seulement pour les petits boulots du cerveau gauche. Cependant, des niches spécifiques peuvent être gardées en sûreté aux salaires du premier monde, requérant des combinaisons spécifiques des deux parties de l'activité cérébrale.

Un exemple clair vient des docteurs. De nombreux patients californiens voyagent au Mexique pour visiter, à bon prix, les docteurs qui suivirent un bon entraînement du cerveau droit à l'université dans leur pays et puis complétèrent des spécialisations du cerveau gauche aux États-Unis. Les docteurs vénézueliens qui cherchent une qualité de vie supérieure aux États-unis partagent ce profil.

Les travailleurs en Inde sont amplement motivés pour exceller aux travaux externalisés du cerveau gauche. Je ne connais pas assez la culture indienne, mais je devine qu'ils conclurent que des millénaires d'accentuation au cerveau droit faillirent pour leur fournir l'abondance qu'ils aspirent, donc les indiens sont en train lentement de surmonter cette manque.

L'homme aux deux cerveaux de Daniel Pink établit un questionnaire rassemblant une routine du cerveau gauche pour n'importe quel genre d'effort aux affaires. J'essayerai de le répondre sur la base de mon environnement spécifique vénézuelien:

Question 1) La réponse pour «est-ce qu'on peut épargner en produisant à l'étranger?» est oui pour à peu près toutes les industries vénézueliennes à l'exception du pétrole. Nous souffrons un régime de contrôle d'échange des devises forçant les exportateurs à convertir leurs dollars au taux officiel de 2,15 bolivars, quand le taux d'échange du marché se situe vers le triple de cette valeur. C'est à dire qu'un produit vénézuelien est compétitif ailleurs seulement s'il peut être produit localement à moins de 30% du coût de production pour le même produit au reste de la planète. Nous sommes en train de devenir des importateurs nets de café! Nous importons beaucoup d'aliments par la même raison. Les industries manufacturières locales migrent en Colombie, au Panama, au Costa Rica et au Brésil. En conséquence nous sommes sans espoir jusqu'à l'occurrence d'un changement exogène des systèmes régulatrices gouvernementales.

Question 2) Au cas du Vénézuela seulement la question «est-ce qu'un ordinateur peut le produire plus économiquement?» peut être répondue de façon similaire para rapport aux autres pays.

Question 3) La question si «est-ce que mon produit satisfera les besoins d'un âge d'abondance?» doit être reversée dans mon pays. Le PIB par habitant se réduisit substantiellement pendant ma vie. Aux années 60 et 70 la plupart des gradués universitaires obtenait un emploi et pouvait acheter un foyer confortable à crédit. Aujourd'hui, bien des personnes d'âge moyenne continuent à vivre chez leurs parents. L'achat de nourriture constitue vers la moitié du revenu pour la plupart des gens, en raison d'un des plus haut taux d'inflation du monde. Je me rappelle quand j'étais petit qu'il s'agissait d'une période d'abondance, mais maintenant c'est sans doute un âge de pénurie. Je ne sais pas quelle, au milieu de cette situation locale, serait une reformulation appropriée de cette question numéro 3.

Donc, les vénézueliens avons besoin d'applier beaucoup de créativité du cerveau droit pour arriver à une “recette de questionnaire pour le succès” spécifique à notre situation. Peut-être nous n'arriverons point à rédiger une telle recette couramment.

L'accentuation récente des qualités du cerveau droit est pertinente à la situation de l'Amérique du Nord. Mais je ne suis pas sûr comment l'âge conceptuel pourra s'établir conclusivement au premier monde, dans ce climat de globalisation et imigration illégale, quand de nombreux pays se débrouillent encore parmi la pénurie. Je pense sérieusement que la supposition d'abondance n'est pas valide. Le monde est encore trop loin d'être un lieu d'abondance. Il serait intéressant de voir si les cubains au Cuba, s'ils avaient le droit de parler librement, ajouteraient quelques remarques sur ceci.

Un thème d'étude ultérieur serait découvrir s'il y a des activités du cerveau gauche que manquent autour du monde pour accomplir la supposition d'abondance pour que l'âge conceptuel puisse renverser l'âge de l'information.

Rubén Rivero Capriles, Rivero & Cooper, Inc.

Version originale à Caracas, le 15 septembre 2009

Traduction française par l'auteur le 20 septembre 2009